Communiqués

Sécheresse : les annonces de la Commission vont dans la bonne direction mais doivent être complétées - Anne Sander

26/07/2019


« Je me réjouis des annonces faites par la Commission européenne qui, au regard de la sécheresse qui touche une partie de l’Europe, entend débloquer une partie des aides de la PAC et aménager des dérogations, pour soulager les trésoreries des exploitations et permettre le pâturage et le fourrage des jachères et des surfaces d’intérêts écologique. Cette décision va dans le sens de mon courrier envoyé le 23 juillet dernier (cf pièce jointe), dans lequel j’interpelais le Commissaire Phil Hogan sur la situation de sécheresse que connaissent les agriculteurs en France, alors même qu’une partie de nos exploitations sont déjà fragilisées suite aux événements climatiques majeurs de 2018 » a déclaré Anne Sander.

« Compte tenu de la situation, le travail du sol et la réalisation de semis ne peuvent être envisagés dans de bonnes conditions, au regard notamment des délais établis en France. J’invite donc la Commission à aller plus loin en proposant des dérogations exceptionnelles sur les obligations de semis, d’implantation des cultures intermédiaires pièges à nitrates et des inter-cultures sur les surfaces d’intérêt écologique. Il en va de la légitimité même des mesures vertes de la Politique Agricole Commune, si la mise en œuvre de celles-ci va à l’encontre du bon sens ou pire des réalités agricoles, environnementales et climatiques » a ajouté la députée, membre de la Commission Agriculture du Parlement européen.

« Enfin, j’ai attiré l’attention de la Commission sur l’impact potentiel de telles conditions météorologiques sur les marchés de la viande et sur leur possible déstabilisation cet automne. En absence de pâturages, les réserves de fourrage pour cet hiver sont déjà bien entamées, une telle situation pourrait par conséquent mener à une décapitalisation et des abattages importants. La Commission et les Etats membres doivent anticiper et être prêts à agir si besoin. » a conclu Anne Sander.