En plénière

Freiner le déclin des pollinisateurs est un enjeu majeur



Le 17 décembre en plénière au Parlement européen, Nathalie Colin-Oesterlé est intervenue au cours du débat concernant l’initiative pour protéger les pollinisateurs.

« Alors que nous assistons à un déclin spectaculaire des pollinisateurs dû à l’utilisation de certains pesticides, cette proposition de résolution qui sera votée demain est essentielle.

Freiner ce déclin est un enjeu majeur pour la préservation de la biodiversité et de la production agricole, car sans pollinisateur se posera la question de notre souveraineté alimentaire.

Avec cette résolution, c’est un message fort que nous souhaitons adresser aux nouveaux commissaires en charge de ce sujet.

Il y a quelques semaines, la Commission européenne avait proposé un projet de règlement sur l’évaluation de l’impact des produits phytopharmaceutiques sur les abeilles. Celui-ci n’était pas suffisamment protecteur et nous avons voté contre le 23 octobre dernier.

A l’occasion de ce débat nous avions déjà affirmé l’importance pour la protection des pollinisateurs de législations adaptées et d’un soutien renforcé à la recherche et à l’innovation permettant le développement de pratiques durables.

Chers commissaires européens vous devez faire de cette question une priorité car nous ne pourrons attendre encore des années pour apporter des réponses concrètes à ce déclin qui aura des conséquences très graves pour notre agriculture ».